la suite paname tropical

Paname Tropical / Les Voyages / Le Bal Hier

Le marché des transferts bat son plein. Marc Madoré à la basse et Vincent Bucher à l'harmonica rejoignent la formation.
Les thèmes interprétés sont toujours des compositions originales, mais les instrumentaux font place aux chansons.
Paname Tropical enregistre une K7 avec cette formation intitulée: Porte d'Orléans.
La rencontre avec Philippe Conrath a lieu en 1992. C'est une nouvelle étape dans la tropicalisation du groupe. A l'époque ce pionnier de la production caraïbo-africaine manage la perle haïtienne Emeline Michel.
La fusion s'opère avec les musiciens. Emeline est bientôt rejointe par son amie danseuse Kettly Noël. C'est une période très chaude et créative pour le groupe. Celle-ci donne naissance à un album 100% Paname Tropical: Pakalolo.
Le disque est produit par Cobalt et réalisé par Yves Wernert.
emeline michel
Paname Tropical à la Porte d'Orléans
jolie Kettly paname tropical
L'influence de la musique antillaise se fait sentir et le son s'oriente de plus en plus vers un style dansant. Une nouvelle rencontre importante pour le groupe se réalise. La Folie en Tête, un café concert tenu par Ramon Finster, Jean-Pierre Dos Santos et Christophe Cornet invite Paname Tropical pour un spectacle. Ce lieu magique devient le quartier général de la tribu. Tables et chaises sont vite rangées en début de concert. C'est le bal comme à l'époque des petits bals populaires d'avant et après guerre. Les ingrédients sont là: le bistrot, la musique, l'envie de bouger, et la bonne humeur de toutes et tous. Paname Tropical vers le bal