PANAME EN 2005/2006 Accueil

Grand virage pour le groupe. Claverie et Chrétien quitte Paname. C'est la fin d'une aventure qui aura commencé en 1979 entre Claverie et Larcher.
Paname Tropical continue à se produire deux saisons à la Guinguette de l'Île du Martin Pêcheur.
Fred Chabus prend les commandes de la batterie, Jerry Léonide ou Dominique Robert sont les bassistes et Didier Forget rejoint son vieux compère Larcher au saxophone ténor. Le groupe part à Barhaïn et en Serbie Montenegro pour de nouvelles aventures.

Bal à Verrières
Fred Chabus batteur
Larcher à l'alto
Jerry Léonide
Concerts au Montenegro

PANAME TROPICAL ..... FIN

Antoine Larcher et Paname Tropical se partagent entre l'imaginaire des chansons et le tempo des rythmes à danser. Ces dernières années, les compagnons de route furent nombreux autour de projets très différents.
La chanson pure et douce avec Thierry Bretonnet à l'accordéon et Laurent Souques à la contrebasse à travers un récital à l'Auditorium du conservatoire de Paris 19.
Un trio qui s'est produit au Festival de Jazz de Marciac en 2009 avec Abdelak Lakraa aux percussions et Laurent Delage à l'harmonica suivi d'une saison au Bar des Artistes chez dame Elisabeth.
Et Paname Tropical "à l'ancienne" avec Didier Forget, Phil Demoor à la guitare électrique et José Babeu à la batterie.
Ils se produiront au Festival de jazz de Marciac en 2010, 2011 et 2012 à l'Espace Eqart.
Le groupe joue toujours pour la danse en interprétant des chansons pleines d'histoires parigotes qui ne coupent en rien l'élan des danseurs.
Des reprises très connûtes et arrangées version Larchman pour 2 saxophones apparaîssent dans des versions très remixées
Une spéciale dédicasse au batteur Fred Chabus qui s'est duétisé avec Antoine Larcher pour de nombreux concerts entre 2006 et 2008.
En 2007 Antoine Larcher enregistre en solo l'album "Chansons de Quartiers" joliment illustré par la photographe Catalane Liana Colas.
En décembre 2009, un album un peu "schwarz" verra enfin la lumière ! Il est réalisé par Gilles Lombard avec Didier Forget aux saxophones et Abdelak Lakraa aux choeurs et percussions.
La grande aventure de Paname Tropical prend fin. Antoine se remet sur la route et tourne sous son nom avec plein de potos prêts pour de nouvelles aventures.
Il se consacre aussi depuis 2008 à la grande mission de la transmission au Conservatoire du 19e. Arrivé pour un remplacement sos maternité avec 6 élèves à faire travailler, il restera finalement en poste sans aucune préméditation ça il le jure. Maintenant il a plus de 80 élèves et la vie continue d'être belle !

En trio
c'est rigolo !
Phil Demoor et Antoine Larcher au Bar des Artistes chez Elisabeth grâce aux belles fotos de Patrick Manclière
Noëmie Hutteau capture à merveille les visages animés en noir et blanc à Jazz in Marciac. Et en dessous un extrait du film de Yuka TOYOSHIBA